.::O°o Diam'S fOr eVeR o°O::.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lamyae_de_strasbourg
Admin


Nombre de messages : 269
Age : 29
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Ven 9 Juin - 22:54

Diam's a souhaité s’impliquer avec Amnesty International pour dénoncer les violences dans le couple chez les jeunes.
Présente à la conférence de presse de lancement le 7 février et malgré une actualité professionnelle très chargée, Diam's était aux côtés de Geneviève Sevrin, présidente d'Amnesty-France et de la chercheuse ayant rédigé le rapport sur les violences faites aux femmes en France, Prune de Montvalon.


Diam's a témoigné du vécu amoureux des jeunes "demoiselles" d'aujourd'hui qui s'éveillent à l'amour à travers la brutalité des rapports filles/garçons dès l'âge tendre des 13-14 ans.

calamité à enrayer au plus vite selon l'artiste si l'on ne veut pas que la vie des couples adultes qu'ils formeront et des rapports hommes/femmes ne soient plus catastrophiques encore que ceux traduits dans le rapport d'Amnesty International publié aujourd'hui.
Diam's soutient l'action d'Amnesty vers le gouvernement français afin qu'il se donne les moyens d'une politique digne de ce nom pour éradiquer les violences de tous ordres faites aux femmes en France.


INTERVENTION DE L'ARTISTE

" Bonjour, Amnesty International m'a contactée pour être présente aujourd'hui et effectivement marrainer tout ce qui va se passer autour de ce rapport. Je n'ai pas hésité une seconde, j'ai été moi-même victime de violences conjugales de 17 ans à 18 ans.

Alors ça peut paraître jeune et tout ça mais c'est assez délicat justement quand on est jeune de vivre ça. Je sais aussi qu'en tant qu'artiste je fais une musique que les jeunes aiment bien et ça peut aussi attirer le regard et peut-être faire bouger les choses.

Donc voilà, ma présence ici est normale et si elle peut faire bouger quelques trucs je suis là pour ça. Voilà.

Je n'avais pas du tout préparé de texte donc je vais essayer de faire au mieux. J'ai 25 ans aujourd'hui, de 17 à 18 ans j'avais un petit copain qui au bout de quatre mois de relation m'a battue. Ca a commencé avec des menaces. Donc voilà il n'y a pas d'âge. C'est les menaces, au départ, c'est un harcèlement psychologique qui est très, très important.

Vraiment j'insiste là-dessus parce que je crois que parfois il est même beaucoup, beaucoup plus grave que les coups. Parce que finalement les coups on s'y habitue alors que le harcèlement psychologique vraiment c'est destructeur. Je ne vais pas m'éterniser sur mon cas. Je voulais juste dire que ça s'est terminé parce que au final ça s'est vu. Un jour je suis rentrée chez moi, j'avais vécu une séquestration la veille et voilà j'ai pas eu le choix, ma mère a tout vu.

Donc voilà la police, les pompiers, enfin tout ce que Marie Burguière (autre témoin présente à la conférence, professeure d'histoire-gérographie, mère de famille, victime de violences conjugales) disait. J'avais 17 ans et je n'ai pas porté plainte parce que j'avais peur, parce que c'était la honte, parce que on fait pas ça, on fait pas ça quand on a certaines valeurs et quand on est jeune ça fait partie un peu des codes de chez nous, on ne porte pas plainte.

J'ai eu la chance en fait. J'habite Orsay, enfin j'habitais Orsay, qui est quand même une petite ville avec un petit commissariat, et il ne se passe pas grand-chose. J'ai eu la chance d'avoir quand même à l'époque des policiers qui se sont un peu souciés de mon cas. Le commissariat étant à côté de mon lycée je me retrouvais parfois dans l'obligation sous les menaces de quitter l'école plus tôt ou d'y aller plus tard parce que mon copain avait mes horaires. Et finalement avec beaucoup de recul je me suis aperçue que, à la fois je trouvais un peu refuge dans ce commissariat mais que jamais un policier ne m'avait réellement poussée à porter plainte.

Donc c'est qu'effectivement eux-mêmes n'ont pas vraiment de formation là-dessus je pense. C'est quand même assez délicat. Tout ça pour vous dire que quatre, cinq ans après, j'en ai fait une chanson qui est sortie sur mon précédent album, qui s'appelle " Ma souffrance " et suite à ça, j'ai reçu énormément de courrier de jeunes filles de 14, 13,15 ans, de 13 ans à 20 ans qui étaient victimes de violences.

C'est-à-dire que moi, en tant que jeune demoiselle, je lisais des lettres de jeunes filles qui n'ont encore même pas l'âge d'aimer - c'est très délicat - et qui me disaient : " voilà, moi je suis avec mon petit copain depuis deux mois et il me bat ". Je me dis " on est quand même dans un autre monde là ", c'est quand même une petite fille de 14 ans qui écrit une lettre pour me dire qu'elle est battue par son petit copain. Comment voulez-vous aimer après tout ça ? Comment voulez-vous connaître l'amour vu que c'est la première chose que vous rencontrez ?

Moi ça a été le cas, j'ai bien mis cinq, six ans à perdre mes réflexes de femme battue, entre guillemets. Il y a surtout une chose, quand je lisais ce courrier je me suis aperçue que moi-même, je ne savais pas quoi leur dire, je ne savais pas du tout comment les orienter, vers qui les orienter, tout simplement parce que je sais très bien ce que c'est que le phénomène de peur. Je sais très bien ce que c'est que d'être menacée à mort tous les jours, si tu me quittes je te tue, tu meurs, donc on reste, on n'a pas envie de mourir, on préfère prendre des coups !

Donc je pense qu'il y a vraiment un regard important à avoir sur tous ces jeunes, tous ces jeunes qui découvrent l'amour avec les coups. Parce que les jeunes hommes découvrent aussi l'amour, la jalousie, ne savent absolument pas comment s'y prendre et peut-être qu'ils n'ont pas non plus les bonnes bases.

Ce qu'il faudrait c'est réellement rassurer ces jeunes filles aussi. Leur expliquer que si elles font la démarche, si elles vont effectivement porter plainte, elles mettent toutes les chances de leur côté pour que ça ne se reproduise plus.

Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui en fait. Parce que c'est bien beau d'aller porter plainte, effectivement le conjoint ou le petit copain a pour obligation de ne pas approcher la demoiselle à moins de 600 mètres etc, mais ça c'est des paroles. Il faut du concret pour ces filles-là parce que ça fait peur, et même pour les femmes après. Effectivement j'ai aussi rencontré beaucoup de mères de familles, alors voilà, moi j'ai mon petit âge et ma petite expérience. Heureusement je suis debout moi ! J'ai cette chance de ne pas avoir de séquelle à vie, de pouvoir aujourd'hui vivre et je sais que je suis un exemple pour beaucoup de jeunes demoiselles qui vivent ce genre de choses.

Je sais qu'elles voient aussi à travers moi un avenir et peut-être une façon de pouvoir s'en sortir, donc je pense, et c'est vraiment parce que je l'ai vécu aussi,que ce qui bloque c'est la suite des événements pour faire le pas, faire la démarche, et se dire on en a marre, on m'a dit que c'était pas ça l'amour.

Parce que quand on est jeune on pense qu'on va régler ça avec les copains. Mais s'il y avait réellement quelque chose derrière, une cellule, un suivi psychologique, une aide, des choses beaucoup plus concrètes, je pense qu'il y aurait beaucoup moins de jeunes filles qui resteraient dans cette situation.

Donc voilà, j'espère un jour avoir l'occasion de faire passer un vrai message quand je reçois des courriers, une bonne adresse à leur donner, des bons conseils en étant sûre que ça les sortira d'affaire et pas juste pour dire tiens voilà, va au commissariat de ta ville, vois ce qui peut se passer. Les policiers ne sont pas formés pour recevoir les jeunes filles comme ça. Et je pense qu'il y a vraiment des cellules à ouvrir, des contacts à mettre en place et peut-être des psychologues, etc...

Pour aider ces jeunes filles et leur expliquer que c'est pas ça l'amour et qu'on peut s'en sortir après ça, on peut aimer tout simplement sans avoir à se protéger le visage à chaque fois qu'il y a une main qui s'approche de vous.

Voilà si je peux porter un regard là-dessus et si par le biais de la musique et par le biais de la médiatisation - parce que c'est vrai qu'on est très médiatisés les artistes - en tout cas pouvoir faire bouger un petit peu les choses et surtout pouvoir apporter mon soutien et peut-être par la suite apporter des réponses et se dire qu'on a peut-être gagné un combat je suis là.

Merci.


FOto sur http://diams133.skyblog.com !!!!

Hey Alor jpense Ke peu de Monde éTé O couRan ... Dite Ske voUs En penSé de ceTte ACtu

_________________
Si ce' ke tu a à dire n'est pas plus BOoooww ke le silence alorS ferMe La !!!




OnLy gOd Can JuDge Me !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamyae01.skyblog.com
lili300



Nombre de messages : 82
Localisation : londres
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Sam 10 Juin - 0:21

MERCI POUR L' ARTICLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 304
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Sam 10 Juin - 1:02

tkt lamish a lactu tjts plu de foto sr le blog :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diams-on-tkiff.zikforum.com
Diam'S tkt pOur la viE



Nombre de messages : 138
Age : 26
Localisation : 94 Val-de-Marne
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Sam 10 Juin - 11:12

merci pour larticle !
mais sa ma dOnner D frissOns!
sa ma bcp tOucher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demelanou.skyblog.com
Christophe



Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Sam 10 Juin - 13:46

Merci pour l'article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lety



Nombre de messages : 180
Age : 26
Localisation : Lille
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Dim 11 Juin - 6:24

tkt tp bon cet article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quedudiams.skyblog.com
NoNo
Admin


Nombre de messages : 66
Age : 26
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Dim 11 Juin - 13:38

ouè c clair trop bon article merci miss !!!

_________________
le 10 mai (l)(l)inoubliable (l)(l)
diam's je t'aime !!!!(l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
palomadebordeaux



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: *   Jeu 15 Juin - 20:46

MERCI cet article est hyper touchant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://produi2banlieu33.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme   Aujourd'hui à 23:02

Revenir en haut Aller en bas
 
DIam's Soutien Les Violence Féte O Femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal Bazooka répond à Diam's
» Une femme aimante.
» femme actuel(naevie)
» Cherche modèle femme pin-up/ Rockabilly pour projet artistique (poster art)
» Patrick Roy messages de soutien!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::O°o Diam'S fOr eVeR o°O::. :: °0° NeW'z °0°-
Sauter vers: